Cybersécurité et management : les métiers de demain

La technologie évolue à un rythme effréné et le cadre réglementaire qui la régit se complexifie constamment. Les cyberattaques ne cessent d’ailleurs de se multiplier et se révèlent de plus en plus poussées. Face à un tel phénomène, les entreprises convoitent plus que jamais les profils qui relèvent des domaines de la cybersécurité et du management. Résultat, ces derniers offrent des opportunités de carrière aussi passionnantes que variées et recrutent par conséquent massivement. Les personnes qui veulent se lancer dans une activité prometteuse et ayant un bel avenir auront donc tout à gagner à évoluer dans ces domaines.

L’importance de la cybersécurité et du management au 21e siècle

De nos jours, les entreprises dépendent grandement des technologies. Cette dépendance expose cependant à toute une panoplie de risques. La cybersécurité devient ainsi une nécessité pour ces entités. On fait référence à l’ensemble des tactiques et des pratiques qui visent à protéger les systèmes d’information. Elle est essentielle pour garantir aussi bien l’intégrité que la disponibilité, la résilience et la confidentialité des données au sein de ceux-ci. Une sécurité informatique efficace les met à l’abri des attaques malveillantes, des vols, des intrusions, des catastrophes naturelles ou des sabotages.

Parmi les cyberattaques, on peut citer le phishing (hameçonnage), les ransomwares (rançongiciels), les virus informatiques, le BEC (Business Email Compromise). Les pirates informatiques peuvent cibler divers objectifs selon les tactiques qu’ils utilisent. On compte parmi ceux-ci l’abus de confiance, l’usurpation d’identité, le vol de données, la fraude commerciale, le contrôle à distance du SI, la fraude au virement bancaire, la prise en otage d’une infrastructure informatique…

Lire aussi :  Liste des finalités d’une entreprise et explications

Quoi qu’il en soit, les risques informatiques peuvent induire de graves conséquences à bien des niveaux. À savoir également que la cybersécurité constitue un enjeu de souveraineté nationale, de défense et de sécurité intérieure face aux menaces de cyberterrorisme, de cybercriminalité, de cyberespionnage, etc.

En ce qui concerne le management, c’est l’art de gérer, de diriger, de planifier, de contrôler et de coordonner les différentes activités d’une entreprise en mobilisant stratégiquement les ressources (humaines, matérielles, informationnelles et financières). Il représente un facteur déterminant pour la sécurité informatique, qui implique une culture partagée, une vision globale, une communication efficace, une gouvernance adaptée et une gestion de risques adaptée. Il joue un rôle crucial dans les prises de décisions en termes de cybersécurité et garantit une meilleure allocation des ressources pour protéger le système d’information de l’entreprise, tout en maintenant la continuité de son activité.

Vous pouvez maîtriser les fondements de la sécurité informatique et acquérir des connaissances managériales solides avec une formation en cybersécurité dispensée par une école spécialisée. Optez idéalement pour un parcours qui gravite autour du module cybersecurity technology et du module cyber business / management.

Cybersécurité et management

Les différents rôles de la cybersécurité et du management en entreprise

Le management et la cybersécurité sont deux domaines interdépendants et complémentaires. Ensemble, ils contribuent à la création de valeurs ajoutées tout en créant un environnement informatique sûr et fiable. Dans le cadre de la sécurité informatique, il s’agit dans un premier temps d’établir un diagnostic du système d’information en place. Viennent ensuite la gestion des risques et l’identification des données précieuses et sensibles qui doivent faire l’objet d’une protection renforcée.

Lire aussi :  Salarié muté : comment gérer votre déménagement ?

Il convient après de définir la stratégie, le budget, les politiques, les objectifs ainsi que les KPI en matière de cybersécurité. Lors de l’étape qui suit, on procède à la conception et au développement des solutions techniques dont le but est de garantir la sûreté du système et des réseaux informatiques. Il est aussi question de les soumettre à une série de tests avant leur déploiement. La sécurité informatique passe aussi à l’administration, l’exploitation, la surveillance et l’amélioration du parc informatique. On note par ailleurs la sensibilisation de tous les utilisateurs :

  • appréhension des enjeux, des risques et des bonnes pratiques à adopter,
  • information de chaque utilisateur sur les impacts du maillon humain,
  • formation et mise à l’épreuve des collaborateurs en vue de les transformer en des acteurs de la cybersécurité.

À tout cela s’ajoutent l’audit et le contrôle du respect des règles, des normes et des bonnes pratiques en termes de sécurité. Le management, de son côté, joue un rôle central dans la gestion des risques, l’établissement de politiques de sécurité, la mise en œuvre de stratégies de prévention. On cite ensuite la définition du budget à allouer à la cybersécurité, l’orchestration de l’allocation des ressources et des compétences… Un manager veille en outre au respect des lois et des réglementations en vigueur en termes de sécurité informatique et de protection de données.

Les nouvelles tendances en matière de sécurité technologique

Le domaine de la sécurité technologique évolue en permanence pour s’adapter aux nouveaux usages et pour contrer les nouvelles menaces. La biométrie figure parmi les nouvelles tendances en la matière. Elle comprend divers procédés et technologies de reconnaissance, d’identification et d’authentification des individus à partir de leurs caractéristiques comportementales, biologiques ou physiques.

La biométrie permet de renforcer la sécurité des différents accès, dont ceux aux systèmes d’information, aux données et aux services numériques. De plus, elle complexifie considérablement les piratages à grande échelle.

Lire aussi :  Les ESAT-EA : une réponse aux enjeux RSE des entreprises

On note ensuite la cryptographie qui consiste en un ensemble de méthodes permettant le chiffrage des données. Cela permet de protéger la confidentialité de ces dernières, leur intégrité et leur authenticité, en empêchant leur falsification, leur modification et leur interception.

Hormis ces deux tendances, on peut citer la chaîne de blocs ou blockchain. C’est une technologie permettant l’enregistrement et le stockage des informations sous forme de blocs liés entre eux par des mécanismes cryptographiques. Elle garantit la traçabilité et l’immuabilité des transactions ainsi que des échanges de données. L’intelligence artificielle permet aussi d’améliorer la cybersécurité au sein d’une entreprise. Elle permet l’automatisation de la détection, de la prévention, de la réaction aux différents incidents, l’analyse des données complexes et massives… L’IA peut générer des solutions personnalisées, adaptatives et évolutives.

Tendances sécurité technologique

Les compétences pour faire carrière dans la cybersécurité et le management

Les métiers dans les domaines du management et de la cybersécurité requièrent un certain nombre de compétences. Vous devez maîtriser le développement de systèmes et de l’administration des réseaux. Il faut aussi être à jour en termes de réglementations, de lois et de normes en vigueur, sans oublier les nouvelles technologies. Vous devez de surcroît justifier de solides compétences en matière d’analyse des données et connaître les techniques des cybercriminels.

Pour faire carrière dans la cybersécurité et le management, vous devez par ailleurs maîtriser parfaitement les méthodes, les outils liés au management. Nous pouvons y ajouter la gestion des risques, les compétences en communication, en leadership, en prise de décision, en sensibilisation à la sécurité, en gestion de conflits.

👍 Tu as aimé cet article ? Partage-le donc sur tes réseaux ! 🙂

Je m'intéresse à tous les sujets liés au monde du travail et de l'entreprise.