Les ESAT-EA : une réponse aux enjeux RSE des entreprises

Les Entreprises Adaptées (EA) et les Établissements et Services d’Aide par le Travail (ESAT) font partie intégrante de l’économie sociale et solidaire en France. Ils constituent une solution idéale pour les entreprises afin de répondre aux défis de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) et promouvoir l’inclusion professionnelle des personnes en situation de handicap.

Qu’est-ce que les ESAT et EA ?

Les ESAT, anciennement appelés CAT (Centres d’Aide par le Travail), sont des structures médico-sociales qui accueillent et accompagnent des travailleurs en situation de handicap dans leur parcours professionnel. Leur objectif principal est d’offrir un emploi adapté et un soutien personnalisé à ces personnes, en tenant compte de leurs capacités et de leur projet professionnel. Vous pouvez en trouver sur cet annuaire.

De leur côté, les Entreprises Adaptées sont des entreprises conventionnées par l’État et employant au moins 55% de salariés en situation de handicap. Ces entreprises ont pour vocation de favoriser l’insertion professionnelle durable des personnes en situation de handicap, en proposant un environnement de travail sécurisé et adapté à leurs besoins spécifiques.

Bon à savoir : En parallèle des ESAT et Entreprises Adaptées, l’Agefiph a aussi pour mission de favoriser l’emploi des personnes handicapées au sein des entreprises du secteur privé.

Comment travailler avec les ESAT-EA ?

Pour collaborer avec ces établissements, les entreprises peuvent avoir recours à plusieurs dispositifs :

  • La prestation de service (en sous-traitance ou cotraitance) : les EA et ESAT sont en mesure de réaliser diverses prestations pour le compte d’autres entreprises, telles que la logistique, le conditionnement, l’entretien des espaces verts ou encore la restauration.
  • La mise à disposition : il s’agit de faire travailler des salariés en situation de handicap au sein même de l’entreprise cliente, en bénéficiant d’un accompagnement personnalisé par un référent professionnel de l’ESAT ou de l’EA. Cette formule permet aux travailleurs en situation de handicap de découvrir le milieu ordinaire et d’y acquérir des compétences tout en étant encadrés par leur établissement d’origine.
Lire aussi :  Zoom sur le métier de runner en restauration

Pourquoi choisir les ESAT-EA pour répondre aux enjeux RSE ?

Recourir aux services des ESAT et EA peut apporter de nombreux avantages pour les entreprises qui souhaitent s’engager dans une démarche RSE (une des finalités d’une entreprise) :

  • Favoriser l’inclusion professionnelle des personnes en situation de handicap : travailler avec ces structures permet de contribuer à l’insertion durable de ces travailleurs sur le marché du travail, en offrant des solutions adaptées et flexibles pour répondre à leurs besoins spécifiques.
  • Valoriser son image et sa politique RSE : mettre en place des partenariats avec les ESAT et EA est un moyen d’afficher clairement ses engagements en matière de responsabilité sociale, et de témoigner de sa volonté d’agir concrètement en faveur du développement durable et de l’inclusion.
  • Bénéficier d’un accompagnement personnalisé : les équipes des ESAT et EA sont formées pour accompagner les travailleurs en situation de handicap dans leur projet professionnel, et garantir ainsi une intégration réussie au sein de l’entreprise cliente.
  • Réaliser des économies : les entreprises qui sous-traitent certaines prestations aux ESAT et EA peuvent bénéficier d’une réduction sur la taxe Agefiph ou Fiphfp, selon le type d’employeur.

Des exemples concrets de collaboration avec les ESAT-EA

De nombreuses entreprises ont choisi de faire appel aux services des ESAT et EA pour répondre à leurs besoins et renforcer leur démarche RSE :

  • Des groupes industriels, qui confient une partie de la production (assemblage, montage) ou de la logistique (emballage, conditionnement) à ces établissements, en s’appuyant sur leur expertise technique et leur savoir-faire adapté.
  • Des collectivités territoriales ou des entreprises publiques, qui font appel à ces structures pour l’entretien des espaces verts, la restauration collective ou encore la gestion des déchets.
  • Des PME et TPE, qui passent des contrats avec des ESAT ou EA pour externaliser certains services supports tels que l’accueil, la reprographie ou le nettoyage.
Lire aussi :  Comment renforcer l’esprit d’équipe au sein d’une entreprise ?

Les chiffres clés des ESAT-EA en France

Le secteur des ESAT et EA représente un poids non négligeable dans l’économie française :

  • On compte aujourd’hui plus de 950 Entreprises Adaptées sur l’ensemble du territoire, employant près de 40 000 travailleurs en situation de handicap.
  • Environ 1400 ESAT sont répartis sur le territoire national, accueillant environ 130 000 travailleurs en situation de handicap.
  • Les ESAT-EA réalisent chaque année un chiffre d’affaires global avoisinant les 2,6 milliards d’euros.

Un secteur en pleine évolution

Face à la demande croissante des entreprises en matière de sous-traitance et de prestations adaptées, les structures ESAT-EA sont amenées à se diversifier et à innover afin de répondre au mieux aux enjeux économiques et sociaux actuels. Parmi ces évolutions, on peut citer :

  • Le développement de nouvelles compétences et de nouveaux métiers au sein des ESAT et EA, tels que les métiers du numérique, de la transition énergétique ou encore de l’économie circulaire.
  • L’accentuation de la coopération entre les ESAT et les EA, ainsi qu’avec d’autres acteurs de l’économie sociale et solidaire, pour mutualiser leurs ressources et leur savoir-faire dans l’intérêt des travailleurs en situation de handicap.
  • La mise en place d’indicateurs de performance et de qualité, afin de valoriser le travail réalisé par ces structures auprès de leurs clients et partenaires, et de garantir une prestation conforme aux attentes des entreprises.

En résumé, recourir aux services des ESAT-EA constitue un choix judicieux pour les entreprises qui souhaitent s’engager dans une démarche RSE, achats responsables et handicap pertinente.. En plus de favoriser l’inclusion professionnelle des personnes en situation de handicap, cette collaboration peut leur permettre de bénéficier d’un accompagnement sur-mesure, tout en valorisant leur image auprès de leurs clients et partenaires.

Lire aussi :  Bilan de compétences : pourquoi et comment ?

👍 Tu as aimé cet article ? Partage-le donc sur tes réseaux ! 🙂

Je m'intéresse à tous les sujets liés au monde du travail et de l'entreprise.