4 idées pour aménager vos espaces de travail de façon ergonomique

Optimiser l’espace de travail est une préoccupation pour tout dirigeant soucieux de la santé et de la productivité de ses équipes. Cependant, la création d’un environnement ergonomique ne se limite pas au choix d’une chaise haut de gamme. Elle englobe l’agencement des meubles, l’éclairage et la position des équipements informatiques. Voici quatre solutions pratiques pour aménager vos bureaux de manière à soutenir la posture des employés et à réduire les mouvements inutiles.

Adaptez la hauteur et l’emplacement du bureau pour un confort optimal

Un poste de travail mal ajusté peut entraîner des douleurs au dos, au cou et aux épaules, compromettant ainsi le bien-être général des salariés. La hauteur idéale doit permettre aux bras de former un angle de 90 degrés lorsque vous tapez sur le clavier, avec les pieds à plat sur le sol.

D’après une entreprise spécialisée dans le mobilier professionnel, il est possible d’opter pour des bureaux réglables qui s’adapteront aisément à la hauteur voulue. Les professionnels pourront alterner entre les positions assise et debout tout au long de la journée. Cela peut limiter les risques liés à la sédentarité prolongée et améliorer le confort ainsi que le dynamisme.

Si vous préférez les bureaux classiques, envisagez l’ajout d’un support sous les pieds ou l’utilisation d’un clavier externe pour garder une bonne posture. La distance entre les yeux et l’écran d’ordinateur doit être d’au moins 50 centimètres. Le haut de l’affichage doit exactement ou légèrement se situer en dessous du niveau du regard pour ne pas trop incliner la tête et avoir des douleurs au cou. Bien positionner le bureau par rapport à la source de lumière naturelle peut également diminuer l’éblouissement. Une disposition perpendiculaire à la fenêtre est souvent recommandée.

Lire aussi :  Créez un espace de travail à l'image de votre entreprise

Choisissez une chaise ergonomique soutenant la posture

Une chaise ergonomique épargnera les tensions musculaires, en particulier lors de longues périodes assises. Le meuble idéal doit avoir une courbure qui épouse celle de la colonne vertébrale des employés. Il gardera ainsi leur dos dans une position neutre. Assurez-vous qu’il est réglable en hauteur.

Des accoudoirs ajustables permettront à leurs épaules de rester détendues et maintiendront leurs bras à un niveau confortable, alignée avec leur bureau. Un siège avec une assise réglable en profondeur peut aussi contribuer à leur bien-être. Une bonne chaise ergonomique doit avoir une base à cinq roues pour une stabilité et une mobilité optimales, permettant des déplacements fluides sans risque de basculement.

En ce qui concerne le tissu et le rembourrage, privilégiez des options comme le mesh qui favorisent la circulation de l’air et empêchent l’accumulation de chaleur et d’humidité. Elles aident à garder la peau au frais et préviennent les irritations cutanées qui peuvent résulter d’un contact prolongé avec des surfaces non respirantes.

Bureau ergonomique mobilier aménagement espace travail équipement collectivité établissements accessoires

Optimisez l’éclairage pour réduire la fatigue oculaire

L’éclairage est un facteur clé dans la création d’un environnement agréable pensé pour booster l’efficacité des employés. S’il est inadéquat, il peut causer des maux de tête et un assoupissement. Essayez de trouver un équilibre entre l’éclairage artificiel et naturel. Ce dernier est préférable pour la plupart des espaces de travail, parce que la luminosité est douce pour les yeux et améliore l’ambiance générale. Vous pouvez contrôler son intensité avec des stores ou des rideaux translucides pour empêcher l’éblouissement direct.

Lire aussi :  Top 5 des avantages d'un espace de coworking

Optez pour des lampes qui offrent une lumière douce, mais suffisante. Les LED avec réglage d’intensité et de température de couleur sont idéales, car elles sont ajustables en fonction de l’heure de la journée et du type d’activité effectuée. Assurez-vous que la lumière est diffusée uniformément dans la pièce sans créer de zones d’ombre. Si nécessaire, placez une source secondaire, une lampe de bureau par exemple, pour éclairer spécifiquement les dossiers ou une surface précise.

Organisez l’espace pour minimiser les déplacements répétitifs

Une organisation judicieuse des affaires les plus utilisées diminue les efforts et les postures contraignantes qui peuvent dégrader la santé des salariés. Le téléphone, les fournitures de bureau et la souris doivent être à portée de main. Cela évite de s’étirer ou de se pencher fréquemment, ce qui peut entraîner des tensions au niveau du dos et des épaules. Si les professionnels travaillent régulièrement avec des documents papier, envisagez l’installation d’un porte-document de table à côté de l’écran ou en position inclinée.

Les articles dont ils ont besoin moins souvent peuvent être rangés loin, mais toujours de manière à ce qu’ils soient facilement accessibles sans nécessiter de mouvements brusques ou inconfortables. Pensez à l’ergonomie verticale : les étagères et les classeurs doivent être à une hauteur à laquelle ils peuvent les atteindre aisément. Les employés n’auront pas à se hisser sur la pointe des pieds ou à s’accroupir.

Prévoyez des pauses ponctuelles pour se dégourdir les jambes et faire quelques exercices. Ces courtes interruptions sont bénéfiques pour le corps et aideront à maintenir un niveau de concentration élevé tout au long de la journée.

Je m'intéresse à tous les sujets liés au monde du travail et de l'entreprise.