Comment devenir taxi parisien ? On vous explique

Paris, la Ville Lumière, est connue pour ses avenues animées, ses monuments emblématiques et sa vie nocturne trépidante. Mais pour naviguer dans cette métropole, de nombreux résidents et touristes font appel aux taxis parisiens. Si vous avez déjà rêvé de conduire un taxi dans les rues de Paris, cet article est pour vous. Nous allons vous guider à travers le processus détaillé pour devenir un taxi parisien.

Conditions préalables pour devenir taxi parisien

  • Permis de conduire : vous devez être titulaire du permis B depuis au moins 3 ans. Si vous avez opté pour la conduite accompagnée, cette durée est réduite à 2 ans.
  • Casier judiciaire : un casier judiciaire vierge sur le bulletin n°2 est essentiel. Cela garantit que vous n’avez pas de condamnations pénales majeures.
  • Attestation médicale : un certificat d’aptitude médical de moins de 2 ans, délivré par un médecin agréé, est nécessaire. Ce certificat confirme que vous êtes physiquement apte à exercer le métier.
  • Formation aux premiers secours : vous devez posséder le brevet de secourisme (formation PSC1) datant de moins de 2 ans.

Passer l’examen pour devenir taxi à Paris

L’examen pour devenir conducteur de taxi est essentiel. Il se compose de plusieurs épreuves :

  • Épreuves théoriques : Ces épreuves testent vos connaissances sur la réglementation, la sécurité routière, la maîtrise du français et de l’anglais.
  • Épreuve pratique : Cette épreuve évalue vos compétences de conduite. Elle comprend un parcours de conduite de 20 minutes où vous devez préparer, sécuriser et effectuer un trajet. L’examinateur vérifie également vos connaissances sur le territoire parcouru, votre capacité à accueillir et facturer un client, et votre aptitude à utiliser le terminal de carte bancaire.
Lire aussi :  Automobile : 5 questions à vous poser avant d'entamer une formation en detailing

Il est fortement recommandé de suivre une formation de taxi à Paris avant de passer cet examen. Bien que la formation ne soit pas obligatoire, elle augmente considérablement vos chances de réussite. La durée de la formation varie entre 50 et 300 heures, selon le centre de formation.

Obtenir la carte professionnelle de taxi parisien

Après avoir réussi l’examen, vous pouvez alors demander votre carte professionnelle. Cette carte est essentielle pour exercer légalement en tant que taxi parisien. Elle coûte environ 60€ et est valable uniquement dans le département où vous avez passé l’examen.

La licence de taxi (ADS)

La licence de taxi, également appelée autorisation de stationnement (ADS), est cruciale. Elle est obligatoire pour tous les taxis artisans. Vous pouvez obtenir cette licence de plusieurs manières :

  • En la demandant à votre mairie.
  • En l’achetant à un autre taxi.
  • En la louant à une entreprise spécialisée.

La licence est valable 5 ans et doit être renouvelée 3 mois avant son expiration.

Caractéristiques du véhicule de taxi

Il y a certaines exigences spécifiques pour le véhicule que vous utiliserez comme taxi :

  • Il doit avoir un maximum de 9 places assises, conducteur compris.
  • Il doit être équipé d’un dispositif lumineux de toit indiquant « Taxi parisien ».
  • Il doit avoir un taximètre, un terminal de paiement électronique et une imprimante reliée au compteur pour fournir une note de course au client.
  • Il doit afficher le numéro de licence de manière visible de l’extérieur.
  • Il est essentiel d’avoir une assurance pour votre véhicule professionnel ainsi qu’une assurance responsabilité civile professionnelle.
Lire aussi :  Devenir chauffeur de taxi indépendant à Rennes : métier, formations, obligations, salaire

Statuts possibles le taxi parisien

Il existe plusieurs façons d’exercer le métier de taxi parisien :

StatutDescription
ArtisanEn tant qu’artisan, vous êtes indépendant et devez être propriétaire de votre licence. Vous êtes responsable de votre véhicule, de son entretien ainsi que de son assurance.
Locataire de licenceVous louez une licence auprès d’une entreprise spécialisée. Vous signez un contrat de location-gérance avec le propriétaire de la licence. Vous payez un loyer mensuel pour l’utilisation de la licence.
SalariéEn tant que salarié, vous travaillez pour une entreprise de taxis. Vous recevez un salaire fixe ou un pourcentage des courses effectuées. Vous n’avez pas besoin de posséder une licence, car elle appartient à l’entreprise.

Préparation de votre véhicule de taxi à Paris

Le choix du véhicule est crucial pour garantir le confort de vos clients et répondre aux normes imposées par la réglementation. Voici quelques éléments essentiels à considérer :

  • Le véhicule doit avoir un maximum de 9 places assises, chauffeur compris.
  • Il doit être équipé d’un rectangle lumineux sur le toit avec la mention « taxi ». Ce dispositif s’allume en vert lorsque le taxi est libre et en rouge lorsqu’il est occupé.
  • Un taximètre (compteur) est essentiel pour mesurer le temps de la course et le nombre de kilomètres effectués.
  • Le véhicule doit également être équipé d’un smartphone avec une application chauffeur agréée par le taxi, d’un terminal de paiement électronique et d’une imprimante reliée au compteur pour fournir une note de course au client.
  • Il est impératif d’afficher le numéro de la licence de manière visible de l’extérieur.
Lire aussi :  EP3 du CAP AEPE : tout savoir sur cette épreuve

Assurances et obligations pour devenir taxi parisien

Assurer correctement votre véhicule et votre activité est primordial. Vous devez souscrire une assurance pour votre véhicule en tant que véhicule professionnel et une assurance « responsabilité civile professionnelle ». Ces assurances sont disponibles auprès de la plupart des assureurs.

De plus, le contrôle technique de votre véhicule est obligatoire dès la première année de votre activité, puis une fois par an. Il est de votre responsabilité de l’initier, car aucun rappel ne vous sera envoyé.

Les premières années : démarches à suivre pour le taxi parisien

Les premières années en tant que taxi parisien sont cruciales pour établir votre réputation et fidéliser votre clientèle. Voici quelques démarches à ne pas négliger :

  • Renouvellement de la licence (ADS) : N’oubliez pas de renouveler votre licence tous les 5 ans. Une formation continue de 2 jours (14 heures) est également requise pour le renouvellement.
  • Contrôle technique : Assurez-vous de faire le contrôle technique de votre véhicule chaque année.
  • Maraude électronique : Depuis décembre 2021, la maraude électronique est en vigueur. Vous devez choisir une application « chauffeur » agréée par la start-up d’État appelée le taxi et vous connecter au registre de disponibilité des taxis.

Ainsi, devenir taxi parisien est un parcours exigeant, mais gratifiant. En suivant ces étapes et en vous assurant de respecter toutes les réglementations, vous serez bien placé pour réussir dans ce métier passionnant. Alors, prêt à parcourir les rues de Paris et à offrir un service exception Tommy et à rencontrer des gens du monde entier ? Bonne route !

👍 Tu as aimé cet article ? Partage-le donc sur tes réseaux ! 🙂

[newsletter_form]

Je m'intéresse à tous les sujets liés au monde du travail et de l'entreprise.