Comptabilisation de l’indemnité inflation : comment faire ?

Si vous vous posez des questions sur la comptabilisation de l’indemnité inflation, ne bougez plus, vous êtes au bon endroit ! 

Qu’est-ce que l’indemnité inflation ? Qui en bénéficie ?

👉 Annoncée en 2021, l’indemnité inflation est une aide individuelle qui vise à aider les Français, âgés de 16 ans minimum et étant dans le besoin, afin de soutenir leur pouvoir d’achat.

ℹ️ D’un montant de 100€, cette aide est versée aux travailleurs indépendants et aux individus dont les revenus d’activité ou de remplacement ne dépassent pas les 2 000 euros nets par mois.

Pour les auto-entrepreneurs, leur chiffre d’affaires sur la dernière année doit être supérieur à 900€ mais ne doit cependant pas dépasser les 4 000 € pour les artisans, les 6 897€ pour les commerçants et les 3 030€ pour les professions libérales.

Les personnes bénéficiaires d’allocations et de prestations sociales peuvent également bénéficier de l’indemnité inflation, comme les étudiants qui perçoivent une aide au logement, par exemple.

👉 L’indemnité inflation est versée en une seule fois et les bénéficiaires n’ont, dans la plupart des cas, aucune démarche à faire.

Cependant, les salariés qui ont plusieurs employeurs, les salariés en contrat court, les intermittents du spectacle, les vacataires du secteur public et les collaborateurs, mais également les journalistes rémunérés à la pige doivent effectuer quelques démarches et se signaler auprès de l’un de leurs employeurs.

⚠️ L’indemnité inflation est unique et ne peut être versée qu’une seule fois à un seul et même individu. Cette aide est donc non cumulable, même si une personne est éligible à plusieurs titres.

Lire aussi :  Prélèvement CEO : c’est quoi ? Comment l’arrêter ?

Comment comptabiliser l’indemnité inflation ?

Bien que l’indemnité inflation soit financée par l’État, en pratique, elle peut d’abord être versée par deux organismes.

👉 Soit l’employeur, si les personnes concernées sont des salariés, soit par l’URSSAF, pour les auto-entrepreneurs et les travailleurs indépendants, par exemple. 

Comptabilisation indemnité inflation pour salariés

C’est le Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-Comptables, soit l’OEC, qui a tenté d’élucider cette question, concernant la comptabilisation de l’indemnité inflation.

Ainsi, pour les employeurs, il est recommandé d’effectuer l’une ou l’autre de ces opérations comptables :

  • Débiter un compte de classe 4 de créance envers l’État
  • Ou encore créditer un compte de classe 4 de rémunérations dues au personnel.

La prime d’inflation apparaît dans le bulletin de paie du salarié.

L’employeur est remboursé par l’État quant au versement de l’indemnité inflation, soit par un règlement numéraire effectué par l’URSSAF, soit par une imputation sur les dettes relatives aux cotisations et contributions sociales.

Comptabilisation indemnité inflation URSSAF pour indépendants

ℹ️ Pour les travailleurs indépendants (TNS) dont les individus qui perçoivent des bénéfices non commerciaux (BNC), l’indemnité inflation est directement versée par l’URSSAF.

L’indemnité inflation est défiscalisée et exonérée de toutes contributions et cotisations sociales pour l’individu qui la perçoit.

Dans certains cas, le versement de l’indemnité inflation peut être retardé si aucune coordonnée bancaire n’a été fournie à l’URSSAF, notamment pour les travailleurs indépendants qui travaillent à domicile. Dans ce cas de figure, vous n’avez qu’à vous rendre dans votre espace personnel sur le site de l’URSSAF afin de transmettre ces coordonnées.

Lire aussi :  CARPA : quels délais de règlement ?

Vous en savez maintenant plus à propos de l’indemnité inflation et de sa comptabilisation ! Merci de votre lecture.

👍 Tu as aimé cet article ? Partage-le donc sur tes réseaux ! 🙂

Je m'intéresse à tous les sujets liés au monde du travail et de l'entreprise.