Zoom sur le métier de runner en restauration

Le monde de la restauration comprend un grand nombre de métiers. Chef, sous-chef, serveur… Ce domaine vous intéresse ? Vous cherchez à en savoir plus sur le poste de runner en restauration ? On vous dit tout dans cet article !

Qu’est-ce qu’un runner en restauration ? Quelles missions ?

« Runner », voici un nom bien étrange pour identifier un métier lié à la restauration. Traduit par le mot « coureur » en français, il est pourtant parfaitement adéquat au poste.

ℹ️ Le runner est en fait le commis de salle dans un établissement de restauration traditionnelle. 

Son rôle principal est d’être au service du chef de rang. Il est chargé d’apporter les plats aux clients. Il débarrasse également les tables lorsque leur dégustation est terminée. Mais ses missions ne s’arrêtent pas là. Le runner en restauration est aussi à même de :

  • Dresser les tables avant le début du service.
  • Nettoyer la salle de restaurant une fois que les clients sont partis.
  • Satisfaire les requêtes les plus variées des consommateurs : apporter le sel, renvoyer un plat trop froid… 

Le métier de runner est complet et physique. Il est amené à faire de nombreux allers-retours entre la cuisine et la salle. Mieux vaut être en forme pour exercer ce métier !

Quelle différence entre serveur et runner ?

⚠️ Attention, le runner n’est pas un serveur ! Il ne gère pas la prise de commandes. C’est une mission réservée au personnel de service en salle. 

Lire aussi :  Comment améliorer sa communication d'entreprise ?

Le métier de runner est temporaire. Il permet au directeur du restaurant de mesurer la fiabilité de sa nouvelle recrue. Avec de l’expérience, il peut passer serveur, voire chef de partie. Le métier de commis de salle est une étape pour ensuite monter en grade au sein de l’établissement.

Quel salaire pour un runner en restauration ?

Comme pour les autres métiers de la restauration, le salaire du runner dépend en partie de l’établissement dans lequel il exerce. Plus la maison sera cotée, plus son salaire sera élevé. 

Si de nombreuses missions lui sont demandées en sus de son poste principal, sa paie sera aussi augmentée. 

ℹ️ Il est réaliste d’évaluer le salaire d’un commis de cuisine aux alentours de 1 700 € bruts par mois.

À cela, il faut ajouter les pourboires laissés par les clients. En cas d’heures supplémentaires, celles-ci sont rémunérées également.

Devenir runner : besoin d’une formation ?

Un runner débarrassant une table dans un restaurant chic
Un runner débarrassant une table dans un restaurant chic

Il n’existe pas de diplôme spécifique au métier de runner en restauration. Le chef de rang choisit ses coéquipiers sur la base de leurs savoir-faire. Un candidat motivé et débrouillard sera très apprécié dans un restaurant ! L’expérience professionnelle est aussi un facteur pris en compte lors d’un entretien d’embauche pour devenir runner.

⚠️ Cependant, certains établissements comme les restaurants gastronomiques peuvent demander une formation.

Dans ce cas, un CAP ou un BEP en hôtellerie-restauration permet d’accéder au poste de runner en restauration.

Le métier de commis de salle est intéressant pour intégrer le monde de la restauration sans diplôme particulier. Apprêtez-vous à « runner » dans tous les sens !

Lire aussi :  Quels objets promotionnels sont parfaits pour les cadeaux de fin d'année ?

👍 Tu as aimé cet article ? Partage-le donc sur tes réseaux ! 🙂

Je m'intéresse à tous les sujets liés au monde du travail et de l'entreprise.